Menu

Débat avec Sarah El Haïry et Naïma Moutchou sur le Rapport philanthropie

25 Juin 2020

Débat avec Sarah El Haïry et Naïma Moutchou sur le Rapport philanthropie

Rapport philanthropie : qu'en retenir ? Grand débat avec la Coordination générosités.

Le rapport confié par le 1er Ministre aux députées Sarah El Haïry et Naïma Moutchou sur l'évolution du cadre de la philanthropie lui a été remis le mardi 9 juin 2020.

De ce rapport à 360°C, le premier du genre, sort 35 propositions concrètes sectorielles. Les deux députées appellent dès leur introduction à approcher pour la première fois la philanthropie comme un sujet de politique publique à part entière.

A l'occasion d'un webinaire le jeudi 25 juin, l'IDAF et la Coordination générosités vous ont proposé de revenir sur la genèse de ce rapport et sur 4 grandes questions qui irriguent l'ensemble du secteur :

comment définir la « philanthropie à la française » ?

- quel statut pour quel objet ? 

- quels leviers pour le développement des ressources ?

- quelle représentativité politique pour notre secteur dans le « Monde d'après ? »


*****


Ainsi, Oriane Desgeorge, Déléguée générale de l'IDAF, s'est exprimée et a pu interroger les députées en introduction au débat : 


"L'IDAF salue l'effort de consultation du secteur que vous avez fourni afin d'élaborer ce rapport.

La tâche n'était pas simple et l'IDAF ainsi que toute la Coordination Générosité relève l'acception ouverte du terme « philanthropie » dans votre rapport, une philanthropie à la française que vous qualifiez de « générosité du quotidien ».

Cette générosité s'entend à travers l'engagement tant individuel que collectif, en nature, en numéraire, en temps... et c'est ce qu'il semble transparaître dans votre définition.

De manière un peu paradoxale, le rapport contient des mesures très précises, concrètes et techniques, qui pourraient sembler restreindre le périmètre.

Aussi, avant de rentrer dans le détail de ces propositions, je pense qu'il est important que vous reveniez sur la vision que vous avez voulu, vous, porter sur ce terme « philanthropie » que nous utilisons peu, et en particulier « à la française "."

 

L'article sur les commentaires de Sarah el Haïry pour l'IDAF ici

 

Le rapport à consulter dans notre onglet Ressources ici

Visionnez le REPLAY

 

 

 

#association #fondation #solidarité #générosité #philanthropie #rapport #gouvernement #réflexion